back.png
slide.jpg

16

la Galerie Davioud, dite Galerie des Moulages (salle Languedoc roman)

la Galerie Davioud, dite Galerie des Moulages (salle Apogée gothique)

la Galerie Davioud, dite Galerie des Moulages

la Galerie Davioud, dite Galerie des Moulages

la Galerie Davioud, dite Galerie des Moulages

la Cité de l'Architecture et du Patrimoine

Galerie Carlu, XVIᵉ siècle

Galerie Carlu, XVIᵉ siècle

Galerie Carlu, XVIᵉ siècle

Galerie Carlu, Provence moulage du portail central de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame à Chartres

Galerie Carlu, Provence

"la mise au tombeau" Saint-Mihiel, église Saint-Étienne

la Cité de l'Architecture et du Patrimoine

Galerie des Peintures Murales et des Vitraux

Moulage de la la "tentation d'Eve" Cathédrale Saint-Lazare d'Autun

Moulage de la tête de "la Renommée" "Le Départ des Volontaires de 1792" (aussi connu comme "La Marseillaise"), par François Rude Arc de Triomphe de l'Etoile à Paris.

banner_cite_1920x713px_01_3b.jpg
 
slide.jpg

46

IMG_8479.jpeg

culture chavín (1250 - 100 av.J.C.) stèle représentant "la déesse au vagin denté" la spirale au centre de cette stèle, d'environ 3000 ans, symbolise l'escargot sacré qui est enterré avec les chefs de la communauté, garantissant au défunt la réussite de son voyage dans le Monde des Ancêtres

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) ces objets représentant l'union des hommes et des femmes pour la reproduction étaient utilisés par les chamans lors de cérémonies au cours desquelles ils préparaient les morts pour les funérailles, garantissant ainsi que le défunt continuerait à être fertile

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) ces objets représentant l'union des hommes et des femmes pour la reproduction étaient utilisés par les chamans lors de cérémonies au cours desquelles ils préparaient les morts pour les funérailles, garantissant ainsi que le défunt continuerait à être fertile

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) ces objets représentant l'union des hommes et des femmes pour la reproduction étaient utilisés par les chamans lors de cérémonies au cours desquelles ils préparaient les morts pour les funérailles, garantissant ainsi que le défunt continuerait à être fertile

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les spirales symbolisent également le mouvement de l'eau et la plupart des objets funéraires contenait un liquide (eau, chicha, sang des sacrifiés), force vitale qui anime toute chose dans le monde andin

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les spirales symbolisent également le mouvement de l'eau et la plupart des objets funéraires contenait un liquide (eau, chicha, sang des sacrifiés), force vitale qui anime toute chose dans le monde andin

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les spirales symbolisent également le mouvement de l'eau et la plupart des objets funéraires contenait un liquide (eau, chicha, sang des sacrifiés), force vitale qui anime toute chose dans le monde andin

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les oiseaux représentent le Monde Supérieur, le monde diurne, du ciel et de la pluie, où résident le Dieu Soleil et la Déesse Lune grâce à leur capacité à voler haut dans le ciel et leur vue perçante, les oiseaux, en particulier les oiseaux de proie, sont proches des dieux

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les oiseaux représentent le Monde Supérieur, le monde diurne, du ciel et de la pluie, où résident le Dieu Soleil et la Déesse Lune grâce à leur capacité à voler haut dans le ciel et leur vue perçante, les oiseaux, en particulier les oiseaux de proie, sont proches des dieux

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) comme s'ils renaissaient, les serpents changent de peau et en sortent renouvelés; leurs mouvements sinueux évoquent ceux de l'eau qui coule

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.)

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) masque funéraire avec le visage d'Ai Apaec le défunt devient la figure qui est représentée sur son masque funéraire; avec sa ceinture et ses ornements d'oreille de serpents, ses longs crocs et sa couronne à tête de jaguar ornée de plumes, Ai Apaec peut exploiter les super pouvoirs des animaux sacrés, s'aventurant là où aucun humain n'est jamais allé auparavant

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) cruche montrant les épisodes de l'épopée mythologique d'Ai Apaec dans le monde marin

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) Ai Apaec combat le Crabe, non pas pour le tuer mais pour que le crustacé lui donne le pouvoir de ses pinces, puissantes et résistantes, lui permettant ainsi de suivre le Soleil dans le monde marin

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) le corps d'Ai Apaec se transforme en poisson-globe; il tient un couteau pour se défendre et parce qu'il porte la couronne de hibou, il entre dans le Monde Souterrain

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) après avoir vaincu l'Escargot Géant, Ai Apaec le déloge et entre dans sa coquille, se couvrant de son armure invincible

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) épuisé, Ai Apaec affronte le Démon Marin Egorgeur; son visage semble ridé et fatigué, il est devenu un vieil homme, il est prêt à entrer dans le Monde Souterrain

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) vaincu par le Démon Egorgeur, Ai Apaec descend dans le Mondes Ancêtres avec l'aide des oiseaux; dans le monde des morts, il prend l'apparence d'un cadavre aux yeux ronds, comme ceux d'un chaman en transe

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) les guérisseurs, ou chamans, sont associés au pouvoir réparateur féminin des chouettes

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) Ai Apaec transformé en maïs et partie supérieure de sceptre en forme d'épis de maïs

culture lambayeque (700 - 1300 ap.J.C.) cette coupe cérémonielle gravée d'une scène mythologique de fertilité servait probablement à présenter des boissons rituelles ou des fluides corporels lors des cérémonies célébrant le pouvoir fécondant des ancêtres l'argent et l'or étaient des métaux précieux et sacrés ; seule l'élite pouvait les posséder et les utiliser

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) pectoral en coquillage et propulseur cérémoniel de chasseur

culture chancay (1200 - 1450 ap.J.C.) chasseur avec offrande de daim le daim captif est transporté sur le dos du chasseur dont la tête est ornée d'un bandeau qui indique son statut élevé ; l'offrande en sacrifice du daim favorise les interactions entre le Monde Supérieur, le Monde Intérieur et le Monde d'Ici et Maintenant qui sont symbolisées par le motif répétitif de l'échelon

culture chancay (1200 - 1450 ap.J.C.) tout comme la chasse du daim, seuls les plus remarquables guerriers participaient au combat ; leurs parures en or, argent, cuivre doré et turquoise, les vêtements et leurs armes témoignent de leur statut seigneurial ; l'objectifs des combats cérémoniels étaient d'obtenir le sang pour le sacrifice

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) combat et capture de prisonniers les guerriers s'affrontent au corps à corps ; cette céramique montre le moment de la capture des guerriers ; le vainqueur a le visage et le corps peints et il est toujours coiffé de son casque tandis que le perdant, tordu de douleur, a la tête découverte

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) tête de guerrier captif

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) seigneur assis sur une pyramide à gradins

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) seigneur de l'élite captif

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) cérémonie du sacrifice et présentation de la coupe deux divinités apparaissent sur la céramique, le Dieu Soleil qui symbolise la saison sèche, et le Dieu de la Voie Lactée qui représente la saison des pluies

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) musicien jouant de la flûte andine

culture nasca (100 - 60 ap.J.C.) les antaras, les flûtes de Pan andines

culture lambayeque (700 - 1300 ap.J.C.) tenue funéraire composée d'une tunique et d'une jupe les tisserandes des Andes intégraient les mythes importants dans leurs créations textiles à travers les motifs et les matériaux sélectionnés, qui étaient aussi précieux que l'or et l'argent ; elles teignaient les fils de cotons et de laine à l'aide de pigments extraits de plantes et d'insectes, qu'elles combinaient avec des fibres animales d'alpaga et de vigogne

culture nasca (100 - 600 ap.J.C.) tambour chaman la figure montrée porte un masque funéraire et l'instrument a la forme d'un ballot funéraire reliant le tambour aux ancêtres, source de toute régénération

culture inca (1350 - 1532 ap.J.C.) les incas utilisaient des urpus pour transporter la chicha, boisson de maïs fermenté dont la consommation était une étape fondamentale des cérémonies incas, permettant d'établir des liens entre les représentants locaux mais aussi avec les dieux et les ancêtres

culture inca (1350 - 1532 ap.J.C.) gobelets en bois pour boire la chicha

culture chimù (1100 - 1470 ap.J.C.) sculpture représentant un ancêtre taillée dans le bois, elle honore le passage du défunt pour accompagner sa transition vers le Monde des Ancêtres

culture chimù (1100 - 1470 ap.J.C.) sur terre, les seigneurs de l'ancien Pérou personnifiaient le pouvoir divin ; après leur mort, ils devenaient de glorieux ancêtres qui garantissaient sécurité et protection à la communauté la splendeur des luxueux costumes affichait leur rôle et leur statut dans les deux mondes ; le seigneur qui a porté et a été enterré avec cette spectaculaire parure impériale en or était probablement l'un des neuf dirigeants de l'empire Chimu

culture chimù (1100 - 1470 ap.J.C.) cette parure en or était réservée à un puissant seigneur chyme ; à travers cet ensemble s'apprécie la trilogie "félin-oiseau-serpent" formée par les trois animaux sacrés de l"ancien Pérou

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) attachée à un turban, cette coiffe frontale en or 18 carats conférait à l'homme ou à la femme qui la portait les pouvoirs du redoutable jaguar, associé au pouvoir du Monde Terrestre, et des condors qui volent haut vers le Monde Supérieur

culture chimù (1100 - 1470 ap.J.C.) l'or, qui symbolise "la sueur du Soleil", est associé au Mode Supérieur, diurne et solaire, considéré comme masculin, tandis que l'argent symbolise l'univers féminin : la nuit, la Lune, les étoiles et les divinités marines

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) seuls les hommes et les femmes de la noblesse portaient des parures de nez, couvrant la bouche et agrémentées de pendeloques qui étincelaient et tintaient grâce au souffle du seigneur qui les mettait en mouvement

culture chimù (1100 - 1470 ap.J.C.) l'argent, qui symbolise "les larmes de la Lune", était associé au Monde des Morts et au Monde Intérieur de l'Océan

culture mochica (100 - 800 ap.J.C.) coiffe frontale et boucles d'oreilles en or 14 carats pectoral de turquoises avec figures humaines

culture inca (1438 - 1532 ap.J.C.) quipu inca en fibres animales les Incas utilisaient des "quipus", des dispositifs à cordes nouées, pour enregistrer des informations historiques, conserver des registres comptables détaillés et administrer leur vaste empire