Consultez ALLO DOC PHOTO ou contactez-moi

(un petit commentaire sera apprécié / a comment will be appreciated)

pologne fixe.png

superficie : 312 685 km² (70ᵉ/224)

capitale : Varsovie (1 266 km) ✈︎ direct 2h10 🕑🕙

monnaie : Zloty (PLN) ⇒€

météo et conseils

hymne national : Mazurek Dąbrowskiego  🎧

pas de devise nationale

visité en mars 2011

AUSCHWITZ I

AUSCHWITZ II (Birkenau)

AUSCHWITZ III (Monowitz), totalement détruit

les camps ont été en activité du 20 mai 1940 au 27 janvier 1945

d'abord camps de concentration puis camps d'extermination

Vendredi 27 mars 1942

Le convoi n° 1 part de la gare de Drancy.

Un train a été spécialement affrété à cet effet par la SNCF,

facturé aux SS sous la rubrique "départ en vacances".

Ils sont avec leur famille, leurs amis.

Le voyage dure trois jours, ils sont debout, entassés, sans nourriture, sans hygiène.

La chaleur et l'odeur sont insupportables.

À Brzezinka (Birkenau), ils sont poussés sur la Judenrampe, encore vivants ou déjà morts.

Les survivants sont séparés, sélectionnés.

Ils vont à pied à Auschwitz (3km) ou à Birkenau (1km).

Ils ne reviendront pas.

Dimanche 20 mars 2011

Nous sommes à l'aéroport de Roissy.

Nous y retrouvons de la famille et des amis

avec lesquels nous avons décidé de faire ce voyage.

Beaucoup d'entre eux sont avec leurs enfants.

Notre vol dure deux heures, l'avion est spécialement affrété pour nous.

Nous sommes confortablement assis, on nous sert un petit déjeuner.

A Cracovie, un car nous conduit sur le site.

Nous allons à Birkenau puis à Auschwitz.

Nous reviendrons chez nous ce soir.

Shoah - Kenji Kawai
00:00 / 00:00
 
 

Nous quittons Auschwitz.

 

Un dernier regard sur cette désolation...

Ici, tout a été soigneusement pensé, prévu, programmé, optimisé,

pour que chaque instant de la vie du détenu soit souffrance.

 

La machine à mort a minutieusement assassiné de pauvres gens

qui ne présentaient aucun danger politique ou militaire.

Cette barbarie a été commise avec froideur et détachement

par de bons maris, de bons pères de famille.

Elle n'aurait certainement pas pu être perpétrée

sans l'indifférence, l'accord tacite voire l'aide des autres nations.

Nous sommes anéantis, bouleversés, écrasés, révoltés.

Nous avions pourtant lu tant de choses, vu tant d'images...

Mais aujourd'hui, nous avons un peu mieux réalisé.

L'innommable a maintenant un nom

Auschwitz

Un jour, quelqu'un sortira vivant d'ici et racontera ce qui s'y est passé !
dit le détenu
Oui, nous le savons, mais qui le croira ?
répondit le SS